Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Beta Analytic qualifie l'origine renouvelable des bioplastiques

TP

Sujets relatifs :

 

L'origine renouvelable d'un emballage peut être prouvée ! L'américain Beta Analytic propose, en effet, un test qui permet, grâce à la datation carbone 14, d'isoler la part fossile de celle qui provient de la biomasse. En d'autres termes, de déterminer ce qui est issu du pétrole et ce qui est issu du monde végétal. Baptisée ASTM-D6866, la méthode est rapide, les résultats pouvant être connus après une semaine seulement. D'un coût de 485 euros , le test, qui affiche une marge d'erreur de +/- 3%, est réalisé à l'aide d'un spectromètre et d'un accélérateur de particules : « tout ce qui ne contient pas de carbone 14 est d'origine fossile », explique Solène de Brebisson, détachée auprès du bureau que le laboratoire américain vient de créer à Londres (Grande Bretagne). Les applications concernent à la fois des produits - un biodiesel, par exemple, dont on souhaite quantifier la part qui est issue du monde végétal - des matériaux et, surtout, des biomatériaux. « La plupart de nos clients sont des centres d'incinérations de déchets, des fabricants et des utilisateurs de bioplastiques », indique Solène de Brebisson, responsable du développement. D'ajouter : « beaucoup d'utilisateurs de ces matériaux, notamment dans l'emballage, souhaitent savoir ce qu'il y a de vraiment renouvelable dans les produits qu'ils achètent ». La plupart des bioplastiques sont effectivement issus à 100% de ressources renouvelables comme c'est le cas pour l'acide polylactique (PLA), fabriqué à partir d'amidon de maïs. D'autres sont constitués d'un mélange de produits d'origine pétrochimique et végétale. Le brésilien Braskem, qui a développé un polyéthylène issu de l'éthanol de canne à sucre, est parmi les premiers producteurs de bioplastiques à adopter ce test. Actuellement en phase pilote, la fabrication à l'échelle industrielle de ce bioplastique devrait commencer fin 2009 dans une unité qui possédera une capacité annuelle de 200 000 tonnes. Installé à Miami (Floride) aux Etats-Unis, Beta Analytic revendique 240 000 tests depuis sa création. Seule une petite partie a été effectuée avec la méthode ASTM-D6866, la plupart d'entre eux étant des tests de datation carbone réalisés à des fins archéologiques, qui reste l'activité principale du laboratoire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’emballage limite les dégâts face au Covid-19

Indicateurs

L’emballage limite les dégâts face au Covid-19

La filière a régressé de 7,6% au cours de l’année 2020, faisant preuve de résilience par rapport au reste de l'industrie manufacturière. Le verre a souffert davantage que le plastique ou le[…]

Quatre start-up retenues par Sodebo et Brioches Fonteneau

Economie circulaire

Quatre start-up retenues par Sodebo et Brioches Fonteneau

Sodebo et Brioches Fonteneau cherchent des solutions disruptives

Innovation

Sodebo et Brioches Fonteneau cherchent des solutions disruptives

Les nanomatériaux doivent être mieux identifiés et évalués

Sécurité sanitaire

Les nanomatériaux doivent être mieux identifiés et évalués

Plus d'articles