Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Avec la palette SmartFlow, la RFID gagne encore en crédibilité

GS
 

L 'identification par radiofréquence (RFID) est vraiment devenue le sujet du jour dans le milieu de la logistique. Entre le salon de la traçabilité du Cnit (27 au 29 janvier), qui a attiré les professionnels de la RFID, et le Salon international du transport et de la logistique (du 9 au 12 mars 2004), qui met en avant son espace RFID baptisé « Suivez la puce à la trace », une entreprise a profité de cette bonne « fenêtre de tir » pour lancer un support de manutention à base de RFID : SmartFlow. SmartFlow désigne tout à la fois une société - créée fin 2003 dans le giron du logisticien Mory puisqu'Alain Bréau, président de Mory, est aussi président de la start-up - et une palette en plastique d'un nouveau genre. Mise au point par Patrice Muller, le directeur de SmartFlow, la palette est protégée par trois brevets et a reçu un prix de l'innovation de l'Anvar. De taille européenne, elle est injectée monobloc, en structure alvéolaire, avec une semelle extérieure chanfreinée d'un poids de 12 kg, acceptant une charge dynamique de 1 500 kg pour un coût de 15 à 16 euros. Proposée à la vente comme à la location, elle est conçue pour répondre aux normes de manutention du personnel féminin mais aussi pour ne jamais retenir l'eau. Un détail qui a son importance puisque la puce RFID posée dessus ne supporte pas le contact prolongé avec l'eau. D'un diamètre de 20 à 50 millimètres, cette puce propose une capacité de stockage de 2 à 5 Ko. De fréquence 13,56 MHz, elle est intégrée à un support adhésif qui résiste à une plage de températures allant de -35° à +85 °C. SmartFlow pourrait n'être qu'une simple annonce puisque la RFID sur une palette, ce n'est pas nouveau. Mais, bénéficiant de l'appui du logisticien, la palette « tourne » déjà sur sept plates-formes de la division textile de Carrefour. L'enseigne teste donc cette nouvelle technologie en grandeur réelle, malgré les inconvénients de cette fréquence dans les applications logistiques. « Notre objectif est de réussir la commercialisation de SmartFlow dans la grande distribution », lance Alain Bréaut. Une fois de plus, en tout cas, c'est un logisticien qui fait avancer le dossier de la RFID. SmartFlow crédibilise ainsi un peu plus cette technologie dans les rangs des sceptiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Avec Drop&Drive les palettes s’échangent sur smartphone

Technologie

Avec Drop&Drive les palettes s’échangent sur smartphone

Dans le prolongement de l’E-Voucher, la nouvelle application de Paki a pour objectif de simplifier le travail de saisie des transporteurs et prestataires de services. - Paki poursuit la modernisation de ses outils de gestion des palettes.[…]

26/02/2020 | BoisLogistique
LivingPackets rejoint l’incubateur de Cdiscount

Technologie

LivingPackets rejoint l’incubateur de Cdiscount

Thibaut Esnée prend les commandes d'IPP France

Carnet

Thibaut Esnée prend les commandes d'IPP France

Un concurrent pour la « Düsseldorfer »

Technologie

Un concurrent pour la « Düsseldorfer »

Plus d'articles