Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Ardagh acquiert le verre de Rexam et devient le numéro 3 européen

SB AJ

Sujets relatifs :

 

Il n'aura pas fallu longtemps à Leslie Van de Walle, le nouveau patron français du britannique Rexam, présent dans le groupe depuis décembre 2006 et aux commandes depuis trois semaines, pour imprimer sa marque ! Même si le processus devait déjà être engagé avant son arrivée, la vente de Rexam Glass a été l'un des premiers gros dossiers qu'il a eu à traiter. Faute d'avoir pu renforcer sa présence dans ce secteur, en particulier sur le marché sud-européen, comme le groupe l'avait annoncé à plusieurs reprises l'an dernier, il a préféré céder cette partie de son activité à l'irlandais Ardagh Glass pour 449 millions de livres (663 millions d'euros), en cash. Cette acquisition permet à Ardagh de doubler sa taille et de devenir le troisième fabricant européen d'emballages en verre, derrière O-I et Saint-Gobain, avec un chiffre d'affaires de 1,25 milliard d'euros. En effet, Rexam Glass a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 437 millions de livres (645 millions d'euros), et un bénéfice d'exploitation de 40 millions de livres (59 millions d'euros). Aux neuf unités de production qu'il exploite au Royaume-Uni, où il est numéro un, mais aussi en Allemagne, en Italie, en Pologne, il ajoute treize sites au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Pologne et en Suède, et un effectif de 3 600 personnes. Son implantation en Allemagne et en Pologne soumet cependant l'opération à l'approbation des autorités de la concurrence de ces pays. Selon Paul Coulson, son président, Ardagh détiendra ainsi environ 18% du marché européen. Il ajoute que cette acquisition « permettra d'être plus efficace et de réaliser des économies, tout en développant les relations avec nos clients ». Ardagh appartient à hauteur de 42% à Yeoman International, la société de leasing et d'investissement de Paul Coulson. Celui-ci détient également une participation directe de 22% dans le groupe irlandais, et le reste du management, 25%. Du côté de Rexam, cette cession lui fournit les moyens de consolider ses positions dans la production de canettes, les conditionnements en plastiques et sur les marchés à forte croissance et émergents, et, en même temps, de réduire son endettement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

De l’emballage dans le projet de loi Climat

Profession

De l’emballage dans le projet de loi Climat

Échantillons, vrac, consigne et affichage environnemental : plusieurs mesures concernent directement la filière. - Traduction partielle des travaux de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) et complément de loi dite[…]

25/01/2021 | VerreRéglementation
Verallia dévoile sa feuille de route pour l’environnement et le social

Economie circulaire

Verallia dévoile sa feuille de route pour l’environnement et le social

Stoelzle démarre une cinquième ligne dans la verrerie du Nord

Investissements

Stoelzle démarre une cinquième ligne dans la verrerie du Nord

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles