Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Arcelor Packaging privilégie le retour à la rentabilité

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

,
Le numéro1 de l'acier pour emballage relève ses prix et harmonise ses barèmes européens pour mieux investir.

"Nous sommes dans une phase de rétablissement de la rentabilité, encore notoirement insuffisante", a indiqué Philippe Capron, Pdg d'Arcelor Packaging International (API), à l'occasion de la présentation, le 8 janvier, du nouvel acier Maleïs pour fonds à ouverture facile à Basse-Indre (Loire-Atlantique). Le successeur de Jérôme Granboulan à la tête de la filiale du numéro 1 mondial de l'acier Arcelor, en poste depuis le 15 novembre dernier, définit la stratégie à long terme d'API autour de quatre axes : devenir la référence mondiale du secteur, améliorer la profitabilité et réduire la dette, différencier l'offre par le renouvellement des produits et favoriser le développement durable. Pour ce faire, le leader mondial de l'acier pour emballage, avec une production de 2,1 millions de tonnes et un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros, entreprend de relever significativement ses prix. " Ils sont relativement stables depuis 4 ans et ne permettront plus très longtemps de couvrir les investissements de l'entreprise ", explique Philippe Capron. L'harmonisation des barèmes en Europe s'inscrit aussi dans cette perspective. Cela se traduit par une hausse de 5% en Europe du Nord, qui s'ajoute à celles de 10% pour le fer blanc et de 12% pour le fer chromé en Europe du Sud. Parallèlement, à l'instar de l'ensemble du groupe, API poursuit son plan de réduction des coûts, engagé en 2001 et de l'ordre de 6% par an. " Or la main-d'œuvre représente 50% de nos coûts", précise Dominique Cosset, directeur du site de Basse-Indre. Ce sont donc environ 300 postes sur un total de 3500 qui auront été supprimés d'ici à la fin de l'année, "sans aucun licenciement sec", souligne Dominique Cosset.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Conserve et gastronomie font bon ménage

Conserve et gastronomie font bon ménage

William Saurin et Crown ont fait appel au chef Olivier Bellin pour démontrer les capacités de montée en gamme de l’offre de l’un et de l’autre. - L’industrie de la conserve veut capitaliser ses[…]

13/10/2020 | AcierConserves
Mauser se renforce en Italie

Acquisitions

Mauser se renforce en Italie

Rasselstein célèbre le centenaire d’Andernach

Anniversaire

Rasselstein célèbre le centenaire d’Andernach

Crown lance son programme de durabilité Twentyby30

Economie circulaire

Crown lance son programme de durabilité Twentyby30

Plus d'articles