Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Arcelor Packaging International annonce une hausse de 20% des APE

HS

Sujets relatifs :

,
 

A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ! Le sidérurgiste européen Arcelor va faire passer des hausses de prix de plus de 20 % dans les mois qui viennent. Soit environ 150 euros la tonne d'acier pour emballage (APE). La faute à la Chine... « Nous vivons une situation de pénurie inédite. L'augmentation annuelle de la demande chinoise équivaut à la production totale d'Arcelor », explique Patrick Baudoin, directeur général adjoint d'Arcelor Packaging International (API). Au-delà du problème crucial de la disponibilité du matériau, cette pénurie déclenche trois phénomènes : une tension sur le prix des aciers, une inflation du prix des matières premières - le prix de l'étain a ainsi doublé à 9 000 dollars la tonne tandis que les ferrailles ont bondi de 60 à plus de 200 euros la tonne - et enfin une désorganisation structurelle des flux physiques : il n'y a pas assez de capacités portuaires et de bateaux pour traiter et transporter les matières premières en provenance du Brésil et d'Australie. Si les APE ne sont pas directement concernés par cette pénurie dans la mesure où la Chine réalise des investissements d'infrastructure, ils sont, en revanche, concernés par la hausse des matières premières et par une problématique d'allocations de ressources propre à la situation de pénurie. Et l'emballage ne représente que 5 % des débouchés d'Arcelor... Selon Patrick Baudoin, la conséquence pour les fabricants d'emballages et les conditionneurs est très simple : « Nous n'avons pas d'autre choix que d'augmenter les prix, et partant, il est indispensable de faire passer les hausses ». D'autant que, comme les prix sont fixés sur la base de contrats annuels pour garantir la stabilité, API n'a pas encore répercuté les hausses en 2004. Et pas question de prévoir des achats de couverture pour se prémunir des hausses en 2005 : « nous n'avons aucune disponibilité ». Il y a donc un vrai risque de ne pas trouver d'acier. Restent plusieurs inconnues. Si ces hausses peuvent encourager une substitution vers d'autres matériaux, ceux-ci peuvent eux-mêmes augmenter. Les plastiques sont déjà touchés. Et la filière du carton ondulé est très dépendante de la demande asiatique en papiers et cartons de récupération (PCR). La vigilance s'impose donc !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le gouvernement démuni face aux pénuries

Profession

Le gouvernement démuni face aux pénuries

Face aux tensions persistantes sur les matières premières, une réunion de crise était organisée le 14 avril autour d’Agnès Pannier-Runacher. - Pénuries de plastique, de ferraille ou encore[…]

16/04/2021 | PapierPlastiques
Crown vend son fer-blanc européen

Acquisitions

Crown vend son fer-blanc européen

Le couvercle Orbit trouve son premier client français

Technologie

Le couvercle Orbit trouve son premier client français

La canette a battu des records en 2020

Résultats

La canette a battu des records en 2020

Plus d'articles