Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Arcelor joue la carte russe

La rédactiond'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

,
Le sidérurgiste européen projette de fusionner avec Severstal pour échapper à Mittal.

Le groupe sidérurgique européen Arcelor va acheter le groupe russe Severstal en donnant un tiers de son capital au Pdg Alexeï Mordachov, pour une valeur de 12 milliards d'euros, dans une nouvelle tentative pour faire échouer l'offre d'achat hostile lancée par son concurrent Mittal. A l'issue de ce mariage, le propriétaire de Severstal deviendra, le premier actionnaire du nouveau groupe fusionné, avec une part de 32%, donc sans minorité de blocage. M. Mordachov apportera à Arcelor la totalité des activités sidérurgiques et minières de Severstal ainsi que sa participation dans le sidérurgiste italien Lucchini, ainsi qu'une soulte de 1,25 milliard d'euros en cash. En contrepartie, Arcelor lui délivrera 295 millions d'actions nouvelles à un prix fixé à 44 euros par action. Severstal est le premier sidérurgiste russe, avec une production de 17,1 millions de tonnes d'acier.
La fusion doit être finalisée « à la fin du mois de juillet », à moins qu'une majorité des actionnaires d'Arcelor ne rejette la transaction lors d'une assemblée générale. Cette contre-offensive est une course contre la montre: l'OPA de Mittal, déjà lancée, devrait s'achever courant juillet, donc après l'AG d'Arcelor qui pourrait valider l'absorption du groupe russe. Par conséquent, si Mittal réussit finalement son OPA et prend le contrôle d'Arcelor en juillet, il devra négocier le départ du groupe russe ou s'en accommoder. Si, au contraire, Mittal échoue, le mariage russo-européen donnera naissance au numéro un mondial de l'acier, avec un chiffre d'affaires de 46 milliards d'euros et 20% du marché automobile mondial, notamment. Pour Mittal, qui avait relevé son offre de 34% la semaine dernière, cette alliance russe est un revers. Il a accusé Arcelor de « manipuler ses actionnaires », en proposant « une alliance de second ordre ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Conserve et gastronomie font bon ménage

Conserve et gastronomie font bon ménage

William Saurin et Crown ont fait appel au chef Olivier Bellin pour démontrer les capacités de montée en gamme de l’offre de l’un et de l’autre. - L’industrie de la conserve veut capitaliser ses[…]

13/10/2020 | AcierConserves
Mauser se renforce en Italie

Acquisitions

Mauser se renforce en Italie

Rasselstein célèbre le centenaire d’Andernach

Anniversaire

Rasselstein célèbre le centenaire d’Andernach

Crown lance son programme de durabilité Twentyby30

Economie circulaire

Crown lance son programme de durabilité Twentyby30

Plus d'articles