Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Après une année 2001 morose, le Cofepac voit une reprise en 2002

GS

Sujets relatifs :

 

Pour le Comité français de l'emballage papier-carton (Cofepac), l'année 2001 fut « morose ». La production de 2001, de 5,6 millions de tonnes, a affiché une baisse de 1 % pour un chiffre d'affaires global de 6,28 milliards d'euros, en faible augmentation de 0,2 % par rapport à 2000. « Un léger rebond en fin d'année a permis de restreindre le retrait global d'activité », explique le Cofepac. Une conjoncture peu porteuse, la fermeture de capacité et la mise en place des 35 heures n'ont en effet pas permis à cette industrie d'atteindre la croissance des 3 % qu'elle affiche sur la période des dix dernières années. Tous les produits ont accusé une baisse de leur production en 2001 : à commencer par les papiers d'emballage qui perdent 6,9 %, suivis par les papiers pour ondulé (-5,3 %), la sacherie industrielle (-5,2 %), le carton plat (-4,1 %) et les emballages en carton ondulé (-1,5 %). A noter au passage que l'organisme professionnel accueille désormais un nouveau métier, celui des transformateurs et distributeurs de papiers d'emballage alimentaire (TDPA). Le TDPA compte 20 entreprises, transforme 25 000 tonnes des papiers et cartons et représente un chiffre d'affaires de 180 millions d'euros. Des métiers comme la boîte pliante traversent, pour leur part, une crise structurelle. Cette profession qui comptait 9 000 salariés en 2000 a perdu 1 700 emplois en 2001, perte liée à plusieurs dépôts de bilan, soit quasiment 20 % de ses effectifs ! Marquée par un retour au calme du prix des matières premières, l'année 2001 aura ainsi été vécue comme un « trou d'air ». L'année 2002 s'annonce-t-elle meilleure ? « Nous sentons un frémissement depuis quelques semaines mais la reprise est moins forte que prévue », tempère le Cofepac. La prudence est donc de mise et l'on ne s'attend pas à une reprise avant le second semestre. Un métier, celui des sacs en papier, est cependant en passe d'exploser grâce au passage des sacs de 50 à 35 kg. Après une baisse de la production de 4 % en 2001 et au premier trimestre 2002, une croissance de plus de 20 % a été enregistrée au début du second semestre ! Un beau rebond, à condition que le prix des matières premières ne reparte pas à la hausse...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le recyclage du papier pas si écologique

Economie circulaire

Le recyclage du papier pas si écologique

Holmen Paper relaie une étude qui pointe une consommation d’énergie fossile plus élevée que dans la production de papier issu de fibres vierges. - Publiée dans le numéro d’octobre 2020[…]

18/01/2021 | PapierCarton plat
Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

ProAmpac se renforce dans le snacking

Acquisitions

ProAmpac se renforce dans le snacking

Ima fabrique et emballe des pailles en papier

Réglementation

Ima fabrique et emballe des pailles en papier

Plus d'articles