Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Amcor compte sur la consigne...

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
 

S'affirmant comme le premier fournisseur mondial de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) pour la bière avec sa technologie multicouche AmGuard, l'australien Amcor PET Packaging (lire 645 et 649) a lu avec beaucoup d'intérêt une prise de position récente du discounter allemand Aldi dans l'édition du 3 février de l'hebdomadaire allemand Wirtschafts Woche.

Ce distributeur signale, en effet, qu'en raison de la loi sur la consigne obligatoire (lire 645) en vigueur depuis le début de l'année en Allemagne, il avait renoncé à vendre de la bière en canettes et pourrait se tourner vers le plastique. Si les fabricants de canettes, Rexam et Ball, avaient bien anticipé cette possibilité en réduisant la voilure de leurs usines, Amcor y voit, en revanche, une ouverture sérieuse pour promouvoir sa technologie de bouteilles barrière.

Bind-Ox

Amcor prolonge aujourd'hui les développements engagés dès 1997 par Schmalbach-Lubeca, la société rachetée après la fusion de Viag et Veba : la technologie multicouche AmGuard comprend une barrière active à l'oxygène baptisée Bind-Ox qui a pour fonction de bloquer l'oxygène dans la paroi de la bouteille. A l'inverse, les différentes couches empêchent le gaz carbonique de sortir de la bouteille. Des performances qui permettent à Amcor de garantir une conservation de six à douze mois sans problème. En outre, Amcor met en avant la possibilité d'inclure du PET recyclé dans la composition de ses bouteilles. L'entreprise vient d'ailleurs d'accroître la capacité de son site de traitement situé à Beaune (Côte-d'Or) en France. Autant de facteurs qui poussent Amcor à penser que le marché des bouteilles de bière en plastique est prêt à décoller. Enfin !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un gobelet en peau d’orange

Economie circulaire

Un gobelet en peau d’orange

En partenariat avec Kookabarra, un producteur de jus de fruits frais pressés, Repulp a imaginé un matériau à base de déchets d’agrumes. - Dans une production de jus d’orange, la moitié du[…]

Les mérandiers et tonneliers demandent un cadre légal clair

Social

Les mérandiers et tonneliers demandent un cadre légal clair

Adam a choisi la fermeture de ses sites

Stratégie

Adam a choisi la fermeture de ses sites

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Economie circulaire

Huhtamaki réaffirme ses ambitions durables

Plus d'articles