Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Amcor acquiert Schmalbach-Lubeca et veut doubler de taille dans le souple

GS

Sujets relatifs :

,
 

Au 1er juillet 2002, et dans la mesure où les autorités le permettent, l'australien Amcor aura réalisé l'acquisition de l'essentiel de l'allemand Schmalbach-Lubeca. A savoir son activité dans le polyéthylène téréphtalate (PET) ainsi que dans le bouchage avec White Cap International. Ne reste donc actuellement de l'ex-filiale de l'allemand Viag qui s'est fondu dans E.on que l'activité boîte-boisson, via Continental Can Europe, qui annonçait à Interpack vouloir se développer dans le conditionnement aseptique (lire 618). Il s'agit-là d'un rachat de taille, puisque 6 700 personnes sur 48 sites de production et centres de recherches en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique du Nord sont concernées. Avec, dans la corbeille, la technologie de recyclage du PET Supercycle. L'ensemble représente un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros en 2001 pour un prix de rachat fixé à 1,7 milliard d'euros. Il permet ainsi au groupe établi à Melbourne de prendre la tête du classement mondial dans le domaine du PET et du conditionnement pour boissons sans alcool avec un chiffre d'affaires total de 1,9 milliard d'euros. Et de prendre une position significative dans les systèmes de fermeture. Deux gammes d'emballages sur lesquelles il n'était pas encore présent en Europe. Après acquisition, le groupe australien devrait réaliser 6,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et employer quelque 30 000 personnes dans 260 sites dans le monde. Il se positionne désormais parmi les leaders mondiaux de l'emballage. Mais Amcor ne compte pas en rester là. Lors du salon Interpack qui a fermé ses portes le 30 avril dernier, Graham James, Pdg d'Amcor Flexibles Europe (AFE), annonçait son intention de doubler de taille en Europe dans les trois ans qui viennent. En juillet 2001, la fusion du souple d'Amcor, de Danisco et d'Ahlstrom lui avait déjà permis de prendre largement la tête de l'emballage souple en Europe. Loin devant Alcan Packaging, Sealed Air, Vaw Aluminium et Pechiney. Une structure qu'il compte renforcer avec l'acquisition (Lire 618) des espagnols Tobepal et Tobefil qui affichent 74 millions d'euros de chiffre d'affaires. Avec 13 % de part de marché aujourd'hui, AFE estime qu'il aura atteint une masse critique avec 20 % de part de marché. A suivre...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Burgopak sécurise l’étui

Sécurité sanitaire

Burgopak sécurise l’étui

Le spécialiste de l’emballage coulissant lance Duallok CR3, une boîte à l’épreuve des enfants, dédiée aux produits dangereux comme les e-liquides et la marijuana. - Un million[…]

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

Léa Nature investit encore pour la cosmétique bio

La Banque de France investit dans le conditionnement

La Banque de France investit dans le conditionnement

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Tranzit Food trie les volailles avec Ishida

Plus d'articles