Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Alcan obtient les feux verts du CMF, de la Commission et du DoJ

AJ HS

Sujets relatifs :

Passe de trois pour le canadien Alcan ! Le lundi 29 septembre, la Commission européenne a donné son accord au rachat du français Pechiney par Alcan. Sans surprise, la Commission pose comme conditions que le groupe canadien cède sa participation dans le laminoir allemand d'AluNorf ou dans celui de Pechiney de Neuf-Brisach ainsi que ses activités dans les aérosols et les cartouches d'aluminium. « Ces cessions et autres conditions garantiront un niveau de concurrence comparable après la fusion pour ce qui concerne l'offre de produits laminés plats destinés aux secteurs des boissons et des cosmétiques », déclare la Commission. « L'accord de la Commission européenne marque une étape et une condition importante dans l'aboutissement de notre offre. Je continuerai à travailler avec mes homologues de Pechiney pour assurer le succès de la transaction », a déclaré le président d'Alcan, Travis Engen. Un peu plus tôt dans la journée, Alcan a également franchi une étape importante sur le plan boursier dans la mesure où, en raison de la complexité de son montage, la surenchère était peu lisible. Le Conseil des marchés financiers (CMF) a donc déclaré recevable l'offre publique d'achat (OPA) modifiée du canadien après avoir reçu des garanties sur la parité d'échange. Celle-ci assurera, dans tous les cas, la supériorité du prix de la surenchère sur celui de la première offre. La surenchère, qui valorise Pechiney à environ 4 milliards d'euros, se compose d'un montant en numéraire de 24,6 euros par action Pechiney et d'un nombre d'actions Alcan à échanger contre une action Pechiney, qui était indéterminé dans la première mouture, mais qui est au moins égal à 0,6 action Alcan dans la nouvelle version. Enfin, le ministère américain de la Justice (DoJ) a donné, le même jour, son feu vert à l'opération. La seule condition posée - mais elle est de taille - porte sur la vente du laminoir de Pechiney à Ravenswood (Virginie) aux Etats-Unis. Ce site produit de la tôle à brasage destinée aux composants de moteurs d'automobiles et fournit l'industrie aéronautique. Dans un communiqué, Alcan s'est félicité que l'accord avec la division antitrust du DoJ « fasse tomber le dernier obstacle » à l'offre de rachat de Pechiney. « L'offre peut maintenant être lancée », se félicite le canadien.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Impress signe avec Megasa

Impress signe avec Megasa

Le groupe d'emballage métallique Impress annonce la signature d'un accord pour le rachat de Megasa, un fabricant espagnol de conserves en acier pour les marchés du poisson (thon, sardine) et des fruits de la mer. « Soumise aux conditions[…]

09/02/2009 | Ardagh
Greiner cède ses boîtes composites

Greiner cède ses boîtes composites

Rohm and Haas réduit la voilure

Rohm and Haas réduit la voilure

RPC Moirans approuvé par l'ONU

RPC Moirans approuvé par l'ONU

Plus d'articles