Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Alcan cède ses laminés pour satisfaire Bruxelles

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Dans le cadre d'un gigantesque « spin off », Alcan prévoit de se séparer de ses produits laminés qui sont confiés à une nouvelle entreprise de 6,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Et de se recentrer sur l'aluminium primaire et l'emballage. Si Bruxelles accepte...

La surprise est de taille ! Suite à la reprise du français Pechiney par le canadien Alcan il y a six mois, la Commission européenne avait demandé à Alcan de céder quelques actifs du fait de risque de positions dominantes dans plusieurs secteurs. Déjà pierre d'achoppement du projet de rapprochement avorté d'Algroup, Pechiney et Alcan (APA), les laminoirs de Norf, en Allemagne, et Neuf-Brisach (Haut-Rhin) avaient ainsi attiré l'attention des autorités de la concurrence de Bruxelles... Alcan a donc fait preuve d'imagination en organisant ce qui, en bon anglais, se nomme un « spin off ». Alcan va céder la totalité de son secteur des produits laminés en aluminium. Mais pas à n'importe qui !

Boîte-boisson

En effet, dans le cadre d'une opération chirurgicale à l'échelle mondiale, le futur leader mondial des produits laminés en aluminium - il n'a pas encore de nom - sera issu de la redistribution aux actionnaires d'Alcan de tous les actifs de Pechiney et Alcan dans ce secteur. Nouvelle entreprise, nouveaux actionnaires, mais des hommes communs pour un métier connu : c'est ce que le canadien Alcan a sorti de son chapeau le 18 mai dernier afin de répondre aux attentes de la Commission européenne. Dans ce dispositif, le site de Norf irait dans la nouvelle société, tandis que Neuf-Brisach resterait chez Alcan.

Présidée par Brian W. Sturgell, présent chez Alcan depuis une quinzaine d'années, la nouvelle société pèserait 6,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires avec 38 sites dont deux en France, à Rugles (Eure) et Annecy (Haute-Savoie), pour 10 000 salariés. Elle servira une grande variété de marchés, dont l'emballage avec des tôles et des feuilles minces pour, notamment, la boîte-boisson qui servent 30 % de la demande mondiale.

Après cette opération qui doit aboutir avant la fin de l'année, après l'accord de Bruxelles, Alcan emploiera 78 000 salariés et son chiffre d'affaires s'élèvera à environ 20 milliards de dollars, dans la bauxite, l'alumine et l'aluminium de première fusion, dont 6 milliards dans l'emballage. Selon Travis Engen, le patron du groupe canadien, Alcan réalise au passage une belle opération financière en allégeant son endettement et en satisfaisant ses actionnaires. En outre, Alcan conforte son équilibre financier en associant l'activité cyclique et gourmande en capitaux que constitue l'aluminium primaire et l'emballage qui est beaucoup plus stable.

Aérosols

Dans ce contexte, la vente de Boxal au néerlandais Exal Holdings BV peut paraître bien anecdotique. D'autant que la cession de ce spécialiste des aérosols en aluminium était attendue. « Cette vente a été approuvée par la Commission européenne et fait partie des cessions prescrites dans le cadre de l'acquisition de Pechiney par Alcan en décembre 2003 », souligne Alcan. Boxal compte environ 630 employés, répartis entre trois usines situées en France, aux Pays-Bas et en Suisse ainsi qu'un bureau de ventes en Allemagne. Outre l'Europe, Exal est, pour sa part, implanté aux Etats-Unis et en Argentine. A noter que, au sein de C2C (Coil to Can), Exal a développé, à Youngstown (Ohio) aux Etats-Unis, une technologie « révolutionnaire » qui permet de fabriquer un boîtier directement à partir d'une bobine. A suivre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
Chef de projets F/H

Montigny le Bretonneux

AFFRETEUR H/F

SABLE SUR SARTHE

Nous vous recommandons

Stop aux bouteilles plastique dans les TGV

Economie circulaire

Stop aux bouteilles plastique dans les TGV

La SNCF va proposer les briques en carton pour l’eau plate et les canettes en aluminium pour l’eau gazeuse de la marque « L’Eau neuve ». - À l’occasion de la présentation de sa nouvelle[…]

15/10/2021 | AluminiumComplexe
RPET et bouchons attachés chez Coca-Cola en 2022

Economie circulaire

RPET et bouchons attachés chez Coca-Cola en 2022

Les canettes se décorent à très grande vitesse

Technologie

Les canettes se décorent à très grande vitesse

Les fabricants de conserves demandent une répercussion de l’inflation des coûts

Profession

Les fabricants de conserves demandent une répercussion de l’inflation des coûts

Plus d'articles