Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Akerlund & Rausing Carton lache deux sites français dans l'étui pliant

 

Né en 1994 de la fusion du suédois Akerlund & Rausing et du finlandais Ahlström Eurapak complétée par la reprise de Folding Carton Partners (FCP), A & R Carton (Ahlström) a tranché dans le vif. Ce groupe de transformation de carton plat, dont le siège est situé à Malmö en Suède, disposait jusqu'alors de 17 unités de production en Europe dont quatre en France pour 2 600 personnes et un chiffre d'affaires annuel de 400 millions d'euros. Or, le numéro trois européen de la boîte pliante dirigé par Per Lundeen a décidé de retirer brutalement « son soutien financier » à deux usines d'emballage de carton imprimé situées toutes deux en France, à Fegersheim (Bas-Rhin) dans la banlieue de Strasbourg et à Villeneuve-Saint-Germain (Aisne), près de Soissons, employant au total 550 personnes. Il s'agit à l'origine des sites de Cajofé et Saint-Germain Cartonnage. Plus de 20 % des effectifs et du chiffre d'affaires totaux du groupe seraient donc concernés. Cette annonce, immédiatement suivie par l'occupation des locaux des entreprises, aura d'autant plus surpris que les sites sont l'objet d'investissements nourris depuis deux ans : pas moins de 100 millions de francs (15 millions d'euros) ont été investis sur les deux dernières années, dont 60 millions (9 millions d'euros) en neuf mois, pour remettre à niveau les équipements. Ainsi, le site de Fegersheim, qui avait fait l'acquisition en début d'année d'une nouvelle machine d'impression offset, avait tenu à inviter ses clients pour mettre en avant son savoir-faire. Pourtant rien n'y a fait ! Septembre et octobre se sont montrés exécrables. Justifiant apparemment la décision suédoise. La situation ne vient cependant pas d'une conjoncture récente. Selon le quotidien La Tribune, les sites étaient chroniquement déficitaires. Fegersheim a accumulé 12,5 millions de pertes d'exploitation, soit plus de 4 % de son chiffre d'affaires, alors que Villeneuve-Saint-Germain cumulait des pertes d'exploitation de 13,5 millions d'euros entre 1995 et 1999. Le groupe suédois, racheteur des sites en janvier 2000, n'aura donc pas pu changer la donne. Mais il tient à préciser que cette décision « n'aura aucun impact sur les autres entreprises du groupe A & R Carton situées en France et à l'étranger ». Une nouvelle étape dans la consolidation du marché européen de la boîte pliante ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pure Trade conçoit un coffret en métal pour Azzaro Wanted

Technologie

Pure Trade conçoit un coffret en métal pour Azzaro Wanted

Azzaro a fait appel à Pure Trade pour réaliser un coffret luxueux en métal pour son parfum emblématique Wanted. – A l’approche des fêtes de fin d’année, Azzaro a confié à[…]

30/10/2019 | LuxeConsommation
Pour ses 110 ans, Wauters se lance dans la microperforation avec Delta composants

Rendez-vous

Pour ses 110 ans, Wauters se lance dans la microperforation avec Delta composants

Diam Pack mise sur Luxe Pack pour s’imposer dans l’emballage premium

Rendez-vous

Diam Pack mise sur Luxe Pack pour s’imposer dans l’emballage premium

Adine investit dans une plieuse-colleuse MK

Investissements

Adine investit dans une plieuse-colleuse MK

Plus d'articles