Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

A chacun sa bouteille ...

La rédactiond'Emballages Magazine
Un conditionneur de boissons allemand commande 400 moules pour fabriquer autant de bouteilles et permettre aux supermarchés de mettre en place leur propre système de consigne.

En Allemagne, la consigne obligatoire pour les emballages de boissons commence à produire ses effets pervers. Pour répondre aux besoins de sa clientèle, composée essentiellement de grandes chaînes de distribution comme Aldi, Plus ou Netto, un conditionneur de boissons allemand, Brandenbrurger Urstromquelle, a commandé 400 moules d'étirage-soufflage pour fabriquer autant de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Les bouteilles, personnalisées à l'effigie de chaque enseigne, serviront au conditionnement d'eaux minérale, de jus de fruit et de boissons rafraîchissantes. Grâce à la personnalisation, chaque enseigne pourra reconnaître les bouteilles qu'elle a introduites sur le marché afin de les récupérer comme le prévoit la nouvelle réglementation. L'heureux bénéficiaire de cette commande est l'entreprise Sig Corpoplast qui devra fournir les 400 moules en un temps record. Ils seront ensuite utilisés sur des souffleuses de la même marque et notamment sur le modèle Blomax 20, série 3, capable de produire 32 600 bouteilles par heure. Les machines seront utilisée 24 heures sur 24. « Cette capacité est loin d'être épuisée », précise-t-on chez Brandenbrurger Urstromquelle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Les hausses très brutales des matières premières favorisent l’intégration de plastiques recyclés. - Pour Thierry Bonnefoy, peu de chance que le bilan de 2021 ressemble à celui de 2020, un bon[…]

26/02/2021 | BoissonsTous secteurs
Pusterla 1880 conforte sa position en reprenant Adine

Acquisitions

Pusterla 1880 conforte sa position en reprenant Adine

Moins de ventes, mais plus de bénéfices pour Verallia en 2020

Résultats

Moins de ventes, mais plus de bénéfices pour Verallia en 2020

Ardagh filialise sa division métal

Stratégie

Ardagh filialise sa division métal

Plus d'articles