Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Anniversaire

10 ans d'emballages métalliques avec Impress

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
 

Qui suis-je ? J'ai 10 ans et je réalise un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros dans 59 usines réparties dans 21 pays employant 8 600 salariés. Un indice ? Je suis un spécialiste du métal... Né de la fusion des activités dans l'emballage métallique du français Pechiney et de l'allemand Schmalbach Lubeca, sous la houlette du fonds d'investissement britannique Doughty Hanson, en 1997, le néerlandais Impress a 10 ans. Le fabricant d'emballages métalliques a fêté cet anniversaire à Stresa, en Italie, en 2007. Et un beau livre commémore cette étape de la vie d'un groupe qui, malgré son jeune âge, est le deuxième acteur mondial de sa spécialité derrière l'américain Crown. Divisé, comme il se doit, en 10 chapitres, ce livre d'un format carré (10 x 10 pouces) raconte l'histoire des emballages métalliques, des aérosols aux conserves en passant par les méthodes de mises en forme ou décoration, mais aussi des systèmes d'ouverture - toujours plus « faciles » ! - ou l'histoire des grandes marques qui font confiance au métal. Des écrivains, comme Albert Cohen ou Paul Auster, ont même droit à des citations. L'environnement n'est pas oublié : l'aluminium et l'acier sont des matériaux légers qui se recyclent parfaitement. Quant à l'avenir, il passe par de la croissance, en Chine par exemple, des innovations comme les ouvertures faciles (Easip est la dernière en date) ou les barquettes en acier micro-ondables, de la technologie comme le montre le lancement de l'impression numérique dPrint et une nouvelle vie sans Doughty Hanson. Mais l'introduction en bourse a été reportée en raison de la tempête sur les marchés... Mais une chose est sûre : pour Impress, « le métal est le meilleur des matériaux d'emballage ! »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’emballage limite les dégâts face au Covid-19

Indicateurs

L’emballage limite les dégâts face au Covid-19

La filière a régressé de 7,6% au cours de l’année 2020, faisant preuve de résilience par rapport au reste de l'industrie manufacturière. Le verre a souffert davantage que le plastique ou le[…]

Quatre start-up retenues par Sodebo et Brioches Fonteneau

Economie circulaire

Quatre start-up retenues par Sodebo et Brioches Fonteneau

Sodebo et Brioches Fonteneau cherchent des solutions disruptives

Innovation

Sodebo et Brioches Fonteneau cherchent des solutions disruptives

Les nanomatériaux doivent être mieux identifiés et évalués

Sécurité sanitaire

Les nanomatériaux doivent être mieux identifiés et évalués

Plus d'articles