Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

10 000 produits Carrefour en 2007

AF
 

Voici la troisième génération des produits à marque Carrefour. En 1976, les « produits libres » lancés par l'enseigne dans un emballage sobrissime et non signé revendiquaient essentiellement un prix bas car exempt de coûts marketing. En 1985, Carrefour signait sa seconde génération de produits à marque propre, et arguait du rapport qualité prix. En 2005, Carrefour revoit ses packagings. L'enseigne affirme sa marque en l'apposant comme un large sceau en haut à droite de tous ses emballages, et revoit textes et décors dans le but de clarifier l'offre, avec un effort important sur l'information nutritionnelle. 700 emballages auront été revus d'ici fin 2005, ils seront 7 000 fin 2006 et il y aura 10 000 produits à la marque Carrefour fin 2007. Les contenants restent les mêmes, la recette des produits alimentaires évolue dans la moitié des cas, mais tous les visuels changent. « C'est l'agence de design Paris Venise qui a défini les concepts graphiques, explique Chantal Sandoz, responsable de la cellule packaging de Carrefour. La mise en oeuvre a été ensuite partagée entre diverses agences ». L'information est repérée par des pictogrammes.

Cadrans. Pour l'aspect nutritionnel, Carrefour a travaillé avec l'association CLCV pour aboutir à une représentation en cadrans, dont le tour complet correspond au besoin journalier d'une femme. Pour six types de nutriments, des matières grasses, sucres simples, sucres complexes, protéines, fibres jusqu'au sel, un curseur dans le cadran indique l'apport d'une portion de produit. Et dès que la taille du pack le permet, un pictogramme « Information Emballage » évoque la fin de vie de l'emballage avec des messages d'incitation au tri ou l'indication du taux de matière recyclée

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
PREPARATEUR DE COMMANDES H/F

Saint-Pierre-en-Faucigny

Responsable logistique H/F

Charleville-Mézières

Nous vous recommandons

VPK France roule au colza

Economie circulaire

VPK France roule au colza

Le cartonnier a signé avec le transporteur Blondel qui utilise le biodiesel Oleo100. - VPK France veut rouler à l’huile de colza. La branche française du cartonnier belge a signé un accord avec le transporteur[…]

Un bouchon à tête compostable

Economie circulaire

Un bouchon à tête compostable

Alpla investit dans le recyclage en Roumanie

Economie circulaire

Alpla investit dans le recyclage en Roumanie

Mustela « à petits pas » dans la recharge

Economie circulaire

Mustela « à petits pas » dans la recharge

Plus d'articles